IMG_1200IMG_1199

IMG_1197

* Matériel nécessaire :

Crayon porcelaine,  pinceau plat en petit gris , pinceau acrylique plat, plume et porte plume ,MX54, K-médium, essence grasse, térébenthine, éponges, spatule en plastique ou en verre, produit à craqueler,  adhésif 3, 6 et  9  mm ,effaceur,  diluant pour or et lustres

* Couleurs utilisés :

Noir profond,  Gris,  Gris taupe,  Rouge capucine,  Brun profond,  Vert olive

* Lustres :

Aurore, Perle

* Métaux précieux :

Or mat,  Or brillant, Argent en poudre

IMG_1183IMG_1182

                                    

                                     IMG_1189IMG_1190

                                                                                                

1ère étape

° Dessiner avec précision le « tableau ».  Les coquillages, les vagues avec leurs retours et les parties mousseuses.

°  Couvrir de vernis tous les coquillages.  Laisser sécher.

° Border le haut du coquillage (l’objet) avec du vernis de façon à pouvoir poser le lustre qui sera craquelé ultérieurement et la bande d’or mat.

° Préparer du noir avec du MX et quelques gouttes d’or brillant.   Préparer également du gris taupe avec du MX54 en pâte souple.

° A l’aide du pinceau acrylique poser le noir de la mer et des vagues.  Laisser une bande blanche sous les « retours » des vagues.  Poser du gris taupe sous ces retours.  Putoiser le bas du coquillage qui est entièrement noir avec une éponge préparée dans la couleur.  Putoiser longuement et systématiquement pour obtenir une couche régulière.  Avec un pinceau plat en petit gris, fondre le gris taupe en balayant de l’intérieur des rouleaux vers et dans le noir.  Le mouvement se fait du gris vers le noir, donc en descendant.

° A l’aide d’un effaceur, accentuer le mouvement des rouleaux en enlevant quelques traits de couleur légèrement bombés.

° Griser légèrement la mousse des vagues, tout en gardant une belle lumière.  Respecter la direction du mouvement des vagues.  Les coups de pinceaux visibles doivent suivre le mouvement des vagues.

° Diluer le lustre aurore dans une coupelle avec quelques gouttes de diluant pour or et lustres.  A l’aide d’une éponge, appliquer le lustre en couche égale sur la première partie de la pointe du coquillage.

°  Mélanger longuement l’or mat à l’aide d’une spatule en verre ou en plastique.  A l’aide d’une éponge imbibé d’or mat putoiser l’autre partie réservée de la pointe du coquillage.  Attendre une demi-heure, puis putoiser une deuxième couche d’or mat par-dessus la première.

Ces deux couches consécutives d’or mat donneront un résultat parfait.

Note : je n’utilise pas de pinceau lorsqu’il s’agit de couvrir des surfaces importantes d’or mat.  Je verse directement l’or sur l’éponge.  Ceci évite les traces de pinceau et d’éventuelles poussières.

Les deux couches d’or mat appliquées sans cuisson intermédiaire assurent une très belle qualité et résultat d’or en un feu.

° Enlever le vernis et les adhésifs.  Nettoyer.

° Cuire à  820° C .

2ème étape

° Redessiner les coquillages au crayon. 

° Border les coquillages avec du vernis, côté extérieur.  Couvrir de vernis l’intérieur visible de certains coquillages. Border également les « taches » qui seront en or mat sur le nautilus. 

° Border d’adhésif ou de vernis la partie en lustre de la pointe du coquillage.  Laisser sécher.

°  A l’aide d’une éponge putoiser une belle couche d’or brillant sur le lustre.  Laisser sécher plusieurs heures voire une nuit.

°  Mélanger l’or mat longuement à l’aide d’une spatule en verre ou en plastique.

° A l’aide d’une éponge putoiser les taches du nautilus et certains coquillages avec de l’or mat.  D’autres coquillages peuvent être putoisés avec de l’argent en poudre.  L’argent en poudre se prépare avec de l’essence grasse et quelques gouttes de térébenthine en pâte souple.  L’argent est appliqué de la même façon que l’or mat.

° Poser le produit de craquelage sur l’or brillant séché.  A l’aide d’un pinceau plat acrylique appliquer généreusement le produit avec des  coups de pinceau qui ne se chevauchent pas.  On risque de neutraliser l’effet !

° Enlever le vernis et les adhésifs.  Nettoyer.  Les taches in désirées de solution de craquelage se nettoient à l’eau.  Le pinceau utilisé pour l’application également.

3ème étape

°  A la sortie du four nettoyer la bande craquelée avec un papier absorbant imbibé d’alcool.  Ainsi la  poudre qui se sera formé pendant la cuisson sera enlevée et l’effet craquelé brillera.

°  Sur la bande de la pointe du coquillage restée blanche, dessiner une variété de coquillages à l’aide d’une plume et du noir mélangé au K-médium.

° A l’aide d’un pinceau plat, peindre l’intérieur des coquillages avec un dégradé de gris, mélangé au K-médium.  Ceci leur donnera une dimension de rondeur et de relief.

°  Peindre également l’extérieur des coquillages avec un dégradé de rouge capucine (pour les parties claires) et de brun profond (pour les parties ombrées), mélangés au K-médium.  Sans les couvrir pour autant complètement de couleur.  L’or non couvert et poli après cuisson  donnera l’effet lumière.

° Avec un effaceur, ou mieux une pointe d’un crayon en cerisier, enlever des traces bombées de couleur sur les coquillages.  Puis dessiner à l’aide d’une plume et du brun profond mélangé au K-médium, quelques petits dessins qui suivent le mouvement arrondi et qui accentuent le bomber des coquillages.

° A l’aide de la plume dessiner quelques gouttes d’eau qui échappent des vagues avec du gris, d’autres en or brillant.

° Le nautilus sera légèrement couvert d’un vert olive sur les parties claires.

° La pointe du coquillage (l’objet) sera putoisé avec du lustre perle non dilué.

° Cuire à  780° C  .

A la sortie du four polir l’or mat et l’argent.

Note : les finitions des bords inférieurs du coquillage  non visibles sur la photo, sont putoisés en or brillant, puis, après cuisson de cette couche couverte de cristal magique. 

IMG_1196IMG_1194

                                      IMG_1199IMG_1197