merci ,je pense aussi que mon probleme etait deja dans la consistance de ma couleur avez vous un conseil pour la preparation de la couleur et quel solvant favorise le putoisage .Merci et bonnes salutations.Oriane

A Oriane,

Nous avons souvent évoqué le problème du putoisage mais j'explique une nouvelle fois car je sais que beaucoup de peintres ont des problèmes avec le putoisage alors que cela paraît si facile...

Personnellement j'ai toujours eu de très bon résultats en utilisant le MX54 pour des putoisages brillant et opaques.  Pour des putoisages plus satiné et plus transparent j'utilise le K-médium.

En ce qui concerne le putoisage d'un fond brillant et opaque:

Préparer la couleur en pâte souple en y ajoutant du MX54.  Utiliser le MX54 pur, sans ajouter d'autres huiles.

Travailler la couleur pendant au moins une dizaine de minutes. Jusqu'à ce que la couleur soit crémeuse et ne représente plus aucun grain. 

Certaines couleurs demanderont une préparation nettement plus longue, jusqu'à 20 minutes.  Ceci peut paraître long et fastidieux mais fait toute la différence.  Faites le test, vous le constaterez vous-même.

Etaler la couleur généreusement à l'aide d'un pinceau acrylique plat et large, genre queue de morue et égaliser l'épaisseur sur toute la surface.

Préparer l'éponge.  C'est-à-dire imbiber l'éponge de couleur en tapotant pendant un bon moment l'éponge dans la couleur restante sur la plaque.  Travailler avec une éponge vierge enlèverait la couleur !

Putoiser toute la surface systématiquement pour ne pas oublier le moindre endroit. Veiller à passer au moins trois ou quatre fois sur toute la surface. Ne revenez pas avec l'éponge sur la plaque de couleur.  Si la couleur a été correctement étalé au pinceau, il y en a assez sur l'objet.

Plus longtemps on putoise, plus beau sera le résultat.  Et tant que la couleur ne montre pas de signes de sécher, continuer de putoiser.  Pour être en mesure de se contenter d'une seule couche, certaines couleurs comme le rouges et le noir doivent se mettre en épaisseur. L'expérience m'a fait découvrir que putoiser pendant 15 à 20 minutes donnera des résultats brillants, couvrants, parfaits...

D'autres couleurs nécessiteront deux couches.  Certains bleus et pourpres.  J'applique en première cuisson une couche fine (toujours préparé avec l'MX54) puis une couche plus épaisse en deuxième feu.

Lorqu'il s'agit de couleur noire, ajouter quelques gouttes d'or brillant dans le mélange, votre noir sera plus résistant et plus brillant.

Pour ce qui est un putoisage satiné:

Le travail est le même sauf que l'on utilise le K-médium et que l'on travaille dans des couches fines.