Bonjour
J anime un atelier de peinture sur porcelaine en Polynésie Française et il se trouve qu'en cuisant du cadmium rouge à 750 degré,celui ci est devenu banc. Je savais qu'avec du matériel non propre il virait au gris mais en aucun cas je n'ai entendu blanc. Est-ce que j'ai mis le four à une cuisson trop élevée?ou cela vient-il de la peinture ? Sylvie

A Sylvie,

L'éternel problème du rouge...

Même pour le rouge cadmium, vous devez pouvoir cuire à plus haute température sans que le rouge ne disparaisse ..... si la pose est bonne. 750°C n'est pas une température assez élevé pour qu'une couleur tienne correctement.  Donc pour moi les 750°C ne sont pas en cause.

A mon avis, la couleur a été mise en couche trop fine et elle a carrément disparue.

Je ne répeterai jamais assez que dès que nous travaillons les rouges, il faut un soin et de règles bien adaptés.

D'abord faire la distinction entre les rouges naturels à  base de fer- comme le capucine, pompadour, rouille, fleurs etc. - et les rouges chimiques qui contiennent du cadmium.  La première série peut être poséé dans de jolies nuances voire des dégradés, on peut même introduire un peu de jaune dans le pinceau pour obtenir un superbe orangé.  Les rouges chimiques doivent être posés en relative épaisseur.  Ici ni les dégradés ni les nuances du clair au foncé ne donneront de beaux résultats. 

Et une fois la cuisson terminée le résultat est grisâtre, il est quasi impossible d'y rémédier.  N'oublions pas que les gris mangent les couleurs que l'on y superpose... Pareil pour un rouge mal cuit qui sort gris, tout ce que l'on y superposera  ne donnera guère de satisfaction.

Donc voici comment procéder pour les couleurs cadmium:

Préparer votre rouge contenant du cadmium avec du MX54 en pâte souple, ne pas léser sur la quantité.  Travailler la couleur pendant environ 20 minutes.

Poser la couleur à l'aide d'un pinceau acrylique large sur toute la surface à couvrir.  Egaliser cette couche relativement épaisse.

Préparer l'éponge, c'est-à-dire l'imbiber de la couleur restante.  Putoiser le rouge systématiquement pendant une quinzaine de minutes et même plus longtemps si le séchage de la couleur le permet. Plus longtemps on putoise moins il y a des risques que la couleur s'écaille, plus le résultat sera brillant et couvrant.

En cuissant à 780°C vous ne prendrez aucun risque si vous avez bien suivi les conseils.  Moi-même j'ai cuit ces rouges jusqu'à 850°C avec de bons résultats.  Tout est dans la préparation (longue) et dans la pose.

N'oubliez pas 780°C n'est pas suffisant pour des objets dites culinaires !! S'il s'agit d'un objet de décoration le problème de se pose pas...

N'hésitez pas à revenir vers moi si je n'ai pas été assez claire !!